ATQ ISO FR blanc

Traçabilité alimentaire: une percée internationale pour ATI

Agri-Traçabilité International (ATI), filiale d’Agri-Traçabilité Québec (ATQ), est heureuse d’annoncer qu’une entente a été conclue avec le gouvernement de la République du Chili afin de procéder à un diagnostic du système de traçabilité chilien dans les filières bovine et ovine. En mission au Chili, l’organisme a procédé, cette semaine, à la signature officielle de cet accord au siège du gouvernement à Santiago.

Une première

Agri-Traçabilité International a été choisie par le gouvernement chilien en raison de son expertise en matière de traçabilité alimentaire. Il s’agit d’une première incursion pour l’organisme québécois à l’étranger, qui couronne ainsi des années d’efforts.

« Grâce à la vision dont a fait preuve le gouvernement du Québec, en instaurant des réglementations par production animale, la concertation et la mobilisation de tous les acteurs de notre industrie, nous avons réussi à nous positionner comme un chef de file mondial en matière de traçabilité animale», explique Daniel Marcheterre, directeur général d’ATQ, qui a qualifié d’historique l’entente conclue avec le gouvernement chilien.

Au cours des dernières années, l’industrie mondiale de la production animale a été secouée par des crises. Les enjeux sont de taille pour les pays exportateurs de produits alimentaires.

Il existe des similitudes entre l’industrie agroalimentaire chilienne et celle du Québec, notamment par la réglementation qui y est établie selon des productions animales. Elle fait face à de nombreux défis en matière d’innocuité et de salubrité alimentaire, dont le plus important est l’obligation de se conformer aux normes de traçabilité exigées par certains pays en ce qui a trait aux produits d’importation. Le système de traçabilité chilien actuel ne répond pas entièrement aux critères, ce qui explique la mise à profit de l’expertise d’ATQ.

Mission au Chili

La délégation du Québec est composée d’une équipe multidisciplinaire incluant des représentants d’ATI et des partenaires d’affaires Référence Systèmes et Epsilia. Ces entreprises sont considérées comme étant des experts dans leur secteur d’activités.

Du 23 avril au 4 mai 2011, les membres de la délégation réaliseront des entrevues avec les instances chiliennes, des producteurs et des entreprises privées. La mission inclura la visite de centres de production et de transport, d’encans de bétail et d’abattoirs. Enfin, le groupe sera sur place pour se familiariser avec la règlementation chilienne et tous les autres aspects de la filière animale comme les systèmes de gestion de l’information et la technologie. Cette mission s’inscrit, à moyen et à long terme, dans un objectif d’amélioration du système de traçabilité du Chili.

Pour visualiser le communiqué de presse ›

Imprimer E-mail